logo
fioriturefioriture2
Accueil > Je découvre

Je découvre


Bellefontaine en Hiver

Le "Pays Bican"

BICAN dites-vous ?

Le Larousse n’explique pas ce terme ? Biques, biquettes…élevage du temps jadis, d’où vient sans doute ce terme, devenu le surnom amusant au charme suranné, attribué aux habitants et au pays de Bellefontaine.

Pays à voir : camaïeu de vert des forêts, teintes chaudes d’automne, blanc immaculé des dentelles du gel et des champs enneigés, bleu franc ou bleu vert ou bleu noir du lac. S’emplir les yeux du spectacle de ce lac, des ruisseaux, des rivières…et des fontaines.

Pays à écouter : clarines, chant de la bise aux nuits d’hiver… Et ces histoires délicieuses venues du fond des âges, répétées au fil des générations, riches du vocabulaire gardé précieusement : le contrebandier malicieux toujours gagnant sur le douanier moins rusé : sûr que pendant que ce dernier s’étiaffait sous les pesses le premier écampait mettre à l’abri son butin ! S’emplir les oreilles de ces sons, du cri du lac bulant quand il est gelé…et du gazouillis des fontaines.

Pays à respirer : parfums boisés, parfums fruités, parfums fleuris…et cet air pur, souvent frais certes ( !) mais libre de toute pollution ; cet air qui met du rose aux joues des enfants. S’emplir les narines de ces parfums, emportés au gré du vent et de l’eau.

Pays à goûter : les gastronomes, et tous ceux qui aiment ce qui est bon, sauront vous parler escargots, grenouilles, lait, Comté, Morbier, cèpes et morilles, fondue…Ils vous diront aussi le goût exquis laissé en bouche par un légume du jardin…S’emplir les papilles de ces délices…et de la pureté de l’eau des fontaines.

Pays à toucher : herbe et mousse, troncs et feuilles, pierre et bois ; douceur des uns, rudesse des autres…S’emplir les paumes de ces sensations diverses, et de la fraîcheur des fontaines.

Pays bican, voyez-vous…Pays à découvrir et pays à vivre, pour sa douceur et  sa rudesse, pour la richesse de sa diversité.